Cinq stratégies pour lutter contre le Blue Monday, le jour le plus triste de l’année

psychologie

Le troisième lundi de janvier serait, selon l’imaginaire collectif (mais pas selon la science), le jour où la mauvaise humeur et l’insatisfaction risquent de prendre le dessus

(Photo d’archives)


Il tombe tous les troisièmes lundis de janvier et est le jour le plus triste de l’année. C’est le Blue Monday, de l’anglais « blue » ou « sadness ». Tout est donc sous contrôle si, au cours de cette journée, vous remarquez des niveaux de dépression plus élevés chez les personnes que les autres jours. Mais attention à ne pas se laisser influencer, car il n’y a rien de prouvé scientifiquement dans l’existence de cet anniversaire : né comme un coup de pub, il est entré de façon arrogante dans l’imaginaire collectif même sans bases empiriques.

Pourquoi aujourd’hui

Alors une fois qu’il est précisé que le Blue Monday n’existe pas, analysons pourquoi il tomberait un lundi et pourquoi en janvier. Bon, ce n’est pas un hasard, le premier jour de la semaine, en effet, est généralement le jour où il faut reprendre le travail après le week-end, et qui plus est, cette période de janvier est une période de l’année où l’on est loin de tout genre de vacances ou de vacances. La légèreté donnée par les fêtes de Noël, en effet, n’est plus qu’un lointain souvenir, tout comme le début du printemps ou de l’été est un lointain mirage, périodes qui, psychologiquement, sont associées au soleil, à la mer, aux vacances et à la légèreté. .

Comment le combattre

Alors que faire pour lutter contre la tristesse du soi-disant lundi le plus triste de l’année ? Que vous choisissiez d’y croire ou non, les astuces sont toujours utiles pour apporter un peu plus de bonne humeur à un lundi de janvier commun.

  • Vous pouvez organiser un voyage ou un voyage hors de la ville
  • Consacrer du temps à une passion
  • Essayez de passer du temps avec un groupe d’amis ou avec votre famille
  • Pratiquez votre sport favori
  • Surtout, la suggestion est de ne pas se laisser décourager en n’ayant pas encore atteint les objectifs fixés en fin d’année. Après tout, il reste encore une année entière pour le faire.

Les origines du Blue Monday

La définition du « Blue Monday » est née en 2005 en Grande-Bretagne et est à attribuer au vulgarisateur et psychologue de l’université de Cardiff, Cliff Arnall. Le même, en fait, a publié un article dans le magazine The Guardian dans lequel il a identifié la formule exacte pour analyser les tendances des clients des agences de voyages dans la réservation de voyages. Arnall a pris en considération dans son inégalité divers facteurs comme, par exemple, l’éloignement de Noël, l’échec des bonnes résolutions stipulées au début de la nouvelle année, pouvoir ou savoir faire face aux dépenses imminentes, la motivation à agir et les conditions météorologiques aussi. Avec cette analyse, le psychologue s’est rendu compte que ce qui pousse une personne à réserver un voyage ou des vacances est un état de mécontentement profond, qui atteint son niveau maximum le troisième lundi de janvier.

Aujourd’hui, plus qu’une triste considération que nous sommes dans l’impasse d’un point de vue psychologique, le blue monday est presque une tendance dont les marketeurs se servent avec des campagnes ciblées. Sa nature scientifique, en fait, a jusqu’à présent été niée et l’Université de Cardiff elle-même a pris ses distances avec cette déclaration.

/*img,[data-entry] .c-entry>img’)
.forEach(
function ( oElImg )
{
oElImg.removeAttribute(‘style’);
oElImg.classList.add(‘u-size-full’);

var oWEl = document.createElement(‘div’);
var oTImg = document.createElement(‘div’);

oTImg.appendChild(oElImg.cloneNode(true));

oWEl.innerHTML = ‘

‘ +

((oTImg.innerHTML|| » »)) +

‘ + (oElImg.getAttribute(‘title’) || oElImg.getAttribute(‘alt’) ||  ») +  » +
 »;

oElImg.replaceWith.apply( oElImg, oWEl.childNodes );
}
);

//CLEAN TABLE,TR,TD,TBODY ATTRS
d.querySelectorAll(‘[data-entry] .c-entry table, [data-entry] .c-entry table *’)
.forEach(
function ( oEl )
{

[].forEach.call( oEl.attributes, function(oAttr) { oEl.removeAttribute(oAttr.nodeName); });

//Array.from ( oEl.attributes ).forEach ( oAttr => { oEl.removeAttribute(oAttr.nodeName); } );
// Array.from ( oEl.attributes ).forEach( function(oAttr) { oEl.removeAttribute(oAttr.nodeName); }); //OK
}
);

//WRAP TABLES
d.querySelectorAll(‘[data-entry] .c-entry table’)
.forEach(
function ( oEl )
{
var oWEl = document.createElement(‘div’);

var oTTbl = document.createElement(‘div’);
oTTbl.appendChild(oEl.cloneNode(true));

oWEl.innerHTML = ‘

‘+
((oTTbl.innerHTML|| » »)) +
Votez pour ce post
>> A voir aussi:  Comment savoir si un collègue est amoureux ?

Laisser un commentaire

Retour en haut