Comment obtenir un prêt bancaire au sénégal

Le prêt bancaire est un outil financier qui permet d’obtenir une somme d’argent pour réaliser un projet.

Il existe plusieurs types de prêts bancaires, mais le plus courant est le prêt personnel.

Le prêt personnel est un crédit à la consommation, c’est-à-dire qu’il n’est pas affecté à l’achat d’un bien en particulier. Ce type de crédit peut être utilisé pour financer toutes sortes de projets : achat de voiture, travaux, voyage, mariage… En général, les banques proposent des taux d’intérêt assez élevés, ce qui peut freiner les personnes ayant des revenus modestes. Mais il existe des solutions pour obtenir un prêt bancaire au Sénégal.

La demande de prêt bancaire en ligne

Il est possible de faire une demande de prêt en ligne, mais il faut savoir que cette démarche peut être longue. En effet, elle nécessite le passage par plusieurs étapes et la réalisation de différentes formalités auprès des organismes financiers.

Le premier élément à prendre en compte est le type de projet que vous souhaitez financer.

Il faut savoir qu’il existe différents types de crédits : un crédit personnel, un crédit auto ou encore un prêt travaux. Si vous souhaitez financer votre voiture, par exemple, il sera essentiel d’obtenir une offre de prêt automobile qui dépendra du modèle du véhicule et qui prendra en compte le montant emprunté et la durée du remboursement.

Les conditions d’octroi d’un crédit varient selon les organismes financiers et ceux-ci sont libres d’en fixer les modalités selon leurs propres critères.

La documentation nécessaire pour obtenir un prêt bancaire

Il est important de savoir que la plupart des prêts bancaires sont accordés sur une durée de 2 à 15 ans, et le taux d’intérêt varie généralement entre 4% et 10%.

>> A voir aussi:  Contactez la voyance gratuite immédiate en ligne pour répondre à vos questions

Les banques imposent souvent des conditions. Tout d’abord, il faut être en mesure de prouver sa solvabilité. Pour cela, il est nécessaire d’avoir un revenu stable et régulier, ainsi qu’un apport personnel représentant au moins 20% du prix du bien immobilier. Ensuite, les banques peuvent demander à ce que vous disposiez d’une assurance-emprunteur pour garantir le remboursement du crédit en cas de décès ou d’invalidité totale.

Il existe également des conditions selon l’endettement : un endettement supérieur à 33% sera refusé par la banque. Dans certains cas particuliers comme le crédit immobilier ou le regroupement de crédits, la domiciliation bancaire peut être requise pour obtenir un prêt.

La domiciliation bancaire consiste à verser les revenus mensuels du client sur son compte bancaire afin qu’il puisse faire face aux obligations financières liées au remboursement de son emprunt.

Il existe aussi des contrats spécifiques qui permettent aux personnes non résidentes françaises ou étrangères, mais ayant eux-mêmes une résidence en France et ayant un projet immobilier en cours ou achevé (achat ou construction), d’obtenir un prêt immobilier sans avoir besoin de justifier sa localisation ni son lieu de travail actuellement (hors DOM).

Les taux d’intérêt pour les prêts bancaires au sénégal

Au Sénégal, les taux d’intérêt des prêts bancaires varient en fonction de divers facteurs. En règle générale, lorsque vous demandez un crédit à une banque au Sénégal, cette dernière sera en mesure de vous proposer un taux d’intérêt qui dépendra de sa capacité à faire face aux risques encourus. Si vous avez besoin d’argent et que vous souhaitez emprunter une somme modeste, votre banquier pourra vous consentir un crédit immobilier dont le taux avoisinera les 10%. Toutefois, si la somme que vous souhaitez emprunter est plus importante et que votre dossier présente plus de risques (par exemple : des difficultés financières passagères), le taux d’intérêt peut être supérieur à 15%.

Le principal intérêt des prêts personnels réside donc dans la possibilité qu’ils offrent aux clients de choisir eux-mêmes leur propre taux.

Les conditions de remboursement des prêts bancaires

Lorsque vous contractez un crédit auprès d’une banque, celle-ci exige la constitution d’une garantie. Cette garantie est constituée de divers moyens parmi lesquels l’hypothèque et le cautionnement.

>> A voir aussi:  Comment prendre credit a la banque

Lorsque vous souscrivez un prêt auprès d’une banque, celle-ci peut demander à ce que votre bien immobilier soit mis en hypothèque comme garantie pour votre emprunt.

Il existe également le cautionnement qui permet à une personne physique ou morale de se porter caution pour un particulier afin de réduire les risques liés au crédit.

Le rôle du courtier consiste à négocier les conditions financières et juridiques liées au financement de votre projet. Dans la plupart des cas, lorsqu’un particulier souhaite faire une demande de prêt immobilier auprès d’une banque, il doit souscrire une assurance emprunteur pour se protéger contre les risques de défaut de remboursement.

Les taux actuellement constatés sur le marché oscillent entre 1 % et 2 % sur 15 ans, 2 % et 3 % sur 20 ans et 3 % et 4 % sur 25 ans.

La durée maximale moyenne constatée est autour des 30 ans pour un taux fixe (hors assurance). En revanche, si vous optez pour un taux variable, celui-ci est plafonné à 10% maximum par rapport aux taux fixes (hors assurance). Avantages : Le principal avantage du prêt in fine est qu’il donne lieu à une sortie globale du capital en fin de contrat alors que le remboursement est étalé dans le temps grâce aux intérêts versés chaque année par l’emprunteur (les versements sont faits trimestriellement ou semestriellement) ;

Le

Les garanties exigées pour les prêts bancaires

Les garanties exigées pour un prêt bancaire sont différentes d’un type de prêt à un autre. Pour les prêts à la consommation, comme le crédit renouvelable, il n’y a pas de garantie spécifique. En effet, pour ce genre de crédit, le remboursement est constant et défini dans le contrat. Pour les prêts immobiliers, il y a des garanties demandées par les banques: hypothèque ou cautionnement.

Les banques peuvent exiger également une assurance emprunteur qui prend en charge le remboursement du prêt en cas d’incapacité temporaire ou définitive de travailler. Si l’emprunteur ne respecte pas ses engagements et si cela impacte directement sur sa capacité à payer ses mensualités, la banque peut alors se retourner contre lui afin de récupérer son argent.

>> A voir aussi:  Comment la banque accorde un crédit

Il existe toutefois des exceptions dans certains cas : Lorsqu’il s’agit d’un premier achat immobilier (achat neuf) ou lorsqu’il s’agit d’une personne qui n’a jamais été propriétaire avant (acquisition ancienne). Dans ce cas-là, la banque ne prendra pas en compte votre assurance emprunteur car vous êtes considérés comme « primo accédants ».

Le rachat de crédit fait partie des solutions financières dont peut disposer un particulier pour allonger la durée totale du remboursement de son crédit immobilier afin qu’il puisse faire face aux difficultés qu’il vit au quotidien et pouvoir épargner suffisamment pour couvrir les charges liés à son projet immobilier (crise financière…).

Les principales banques du sénégal qui proposent des prêts bancaires

Au Sénégal, les banques sont nombreuses à proposer des prêts. Parmi elles, on peut notamment citer : La BICIS (Banque Internationale pour le Commerce et l’Industrie du Sénégal) qui propose un prêt personnel à partir de 1% d’intérêt annuel ; UBA (United Bank for Africa) qui propose un prêt entre particuliers à taux très avantageux ; La SGBS (Société Générale de Banque au Sénégal) qui offre des crédits auto ou immobilier avec un taux fixe compris entre 6 et 10%.

La SGBS propose aussi des prêts personnels à des conditions très avantageuses.

Vous pouvez faire une demande en ligne via son site web. Pour trouver la meilleure offre, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence.

Les sociétés de crédit en ligne proposent également de nombreux types de prêts personnels, tels que le crédit renouvelable ou encore le crédit affecté.

Obtenir un prêt bancaire au Sénégal est très difficile. Il y a de nombreux obstacles qui empêchent les potentiels contractants d’obtenir un prêt. Le manque de confiance des établissements financiers, le taux d’intérêt élevé, la lourdeur des procédures et la non-disponibilité du crédit sont autant de facteurs qui freinent l’accès au crédit.

Votez pour ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page