Comment financer ses etudes

Si vous avez un projet de formation, il est important de trouver des financements pour pouvoir le réaliser. Si vous êtes salarié, votre employeur peut vous aider à financer une partie de votre formation. Si vous êtes demandeur d’emploi, Pôle Emploi peut également vous aider à financer une partie de votre formation.

Il existe également des aides spécifiques pour les jeunes et les demandeurs d’emploi. Nous allons voir comment trouver ces financements.

comment financer ses etudes

Les bourses d’études

Les bourses d’études sont une aide financière versée par le gouvernement pour aider les étudiants à poursuivre leurs études. Elles peuvent couvrir une partie des frais de scolarité, mais elles ne remplacent pas l’obligation de travailler pour financer son cursus universitaire.

Il existe différents types de bourses : Bourse sur critères sociaux : elle est accordée en fonction des conditions de ressources du demandeur et non au mérite. Elle est attribuée automatiquement aux étudiants qui ont des parents dont les revenus annuels sont inférieurs à un certain plafond (en général 35 000 €). Bourse au mérite : elle est accordée en fonction du niveau d’excellence scolaire et du potentiel professionnel du candidat. Elle peut être attribuée aux étudiants titulaires d’un diplôme supérieur à bac +2, ayant réussi la présentation d’un projet professionnel cohérent et pouvant justifier d’un revenu minimum (en général 10 000 € par an). Bourse Erasmus+ : elle permet aux étudiants français ou étrangers de suivre une formation suivant un programme spécifique en Europe.

Les conditions varient selon la destination retenue. Ces bourses sont attribuées automatiquement par l’Agence française Erasmus (Afe) en fonction des revenus des parents et/ou de l’attribution d’une bourse nationale ou locale au même candidat. Des aides locales peuvent également être disponibles, notamment si vous souhaitez vous inscrire hors campus où cela n’est pas possible via la plateforme dédiée sur le site Internet www.etudiant-etranger-bourses-france.fr

>> A voir aussi:  10 choses à savoir sur les bonus de 100€ des casinos en ligne

Le crédit étudiant

Pour financer sa formation, l’étudiant peut se tourner vers un crédit étudiant. Nous vous présentons les différents types de prêts disponibles.

Le crédit à la consommation (ou prêt personnel) Il sert à financer des dépenses d’ordre privée, et non professionnelle.

Le montant du prêt est compris entre 200€ et 75 000€ maximum. Dans le cas où la somme empruntée est supérieure à 21 500 €, il est obligatoire de prendre une assurance-emprunteur qui couvre également les risques liés au décès et à l’invalidité.

Le taux d’intérêt varie entre 5% et 8% en fonction de la durée du contrat ainsi que du montant emprunté. Ce type de crédit permet de rembourser par anticipation sans frais supplémentaires si vous ne demandez pas le versement des intérêts intercalaires qui sont calculés sur le capital restant dû avant chaque paiement mensuel. De plus, cette formule n’est pas soumise aux conditions classiques pour un crédit immobilier (garantie hypothècaire).

Le travail étudiant

Pour les étudiants, il existe plusieurs solutions pour financer leur formation. Cependant, les moyens et les avantages sont très différents selon la solution choisie. Pour connaître l’ensemble des façons de financer sa formation, nous vous invitons à consulter notre guide du financement d’une formation.

Les aides financières de l’etat

L’Etat français dispose de plusieurs aides financières pour encourager les jeunes à se lancer dans la vie active. Ces aides sont souvent proposées par les organismes publics, mais il existe aussi des aides privées.

Les aides publiques peuvent être attribuées selon différents critères. Par exemple, elles peuvent prendre en compte votre situation sociale et familiale, ou encore le type de formation que vous suivez. Si c’est votre cas, nous avons dressé une liste non exhaustive des divers dispositifs existants : Le contrat d’apprentissage : Il s’agit d’un contrat avec une entreprise qui permet à un jeune d’être formé au monde du travail tout en percevant un salaire (ou une rémunération équivalente) chaque mois.

>> A voir aussi:  La baie de goji, une alliée pour la santé

Lorsque l’apprenti est apte à l’emploi, son contrat peut être transformé en CDI par son employeur et il touche alors la même rémunération qu’un autre salarié du groupe.

Le contrat de professionnalisation : Ce contrat permet aux jeunes sans qualification particulière ou aux demandeurs d’emploi de suivre une formation qualifiante tout en étant rémunérés pendant la durée de cette formation (voir aussi « Contrat initiative emploi »). Ensuite, grâce à ce diplôme acquis ou à ce titre professionnel obtenu, vous pourrez prétendre à un poste plus qualifié et/ou plus intéressant.

Le statut de stagiaire de la formation professionnelle continue : Il s’agit d’un stage obligatoire qui doit aboutir sur la délivrance d’une certification reconnue par l’Etat (diplôme).

Les aides financières des collectivités territoriales

De nombreux ménages et entreprises ont recours aux services d’un organisme de formation ou bien à un centre d’apprentissage.

Le financement de la formation est souvent l’une des principales raisons qui poussent les gens à se former. Cependant, de nombreuses autres aides financières sont disponibles pour réduire le coût des formations.

Les collectivités territoriales proposent différents types d’aides financières : Aide au congé individuel de formation (CIF) : Cette aide est accordée aux salariés en CDI qui souhaitent suivre une formation dans le cadre du droit individuel à la formation (DIF). Aide à la mobilité (AMI) : Cette aide est accordée aux salariés en CDD qui ont travaillé au moins douze mois au cours des vingt-quatre derniers mois ou qui sont demandeurs d’emploi depuis plus de six mois. Elle permet aux personnes prises en charge par Pôle emploi de suivre une action conventionnée par l’Etat ou par les partenaires sociaux. Allocation pour la diversité dans la fonction publique (ADFP) : Elle a pour objectif de favoriser l’accès des jeunes issus des quartiers prioritaires au secteur public, notamment les concours internes et externes et les contrats aidés. Aides liées à l’embauche : Ces aides sont destinées aux petites entreprises pour encourager les embauches, notamment celles visant les personnes issues des quartiers prioritaires ou bénéficiaires du RSA activité.

>> A voir aussi:  signification spirituelle de l'heure 20h50

Les aides financières privées

Les aides financières privées sont diverses et variées.

Il est important de savoir les repérer afin d’en profiter au mieux, car ce sont des aides qui peuvent être très avantageuses et qui peuvent permettre de financer une partie de sa formation ou encore son installation en tant que professionnel.

Les aides financières privées : Ce sont des aides financières qui ne sont pas accordées par l’État et pour lesquelles il faut faire une demande spécifique auprès d’une entreprise ou d’un organisme bancaire. Elles ont un but précis : permettre à certains types de personnes (les chômeurs, les étudiants…) de se former tout en percevant une aide financière. Elles peuvent prendre la forme d’un prêt à taux zéro, d’un crédit-bail immobilier, etc.

Les prêts étudiants : Si vous n’avez pas obtenu votre diplôme sans financement, vous pouvez demander un prêt étudiant auprès des banques traditionnelles. Cependant, cette solution n’est pas toujours facile puisque le coût du crédit est souvent élevé et que le remboursement anticipé doit être respectée pour éviter toute sanction administrative ou pénale.

Le prêt personnel : Vous pouvez accorder un prêt personnel à l’organisme qui vous propose son service ou votre banque (si elle accepte). Pour obtenir ce type de crédit, il faut fournir quelques justificatifs comme votre pièce d’identité ou un bulletin de salaire.

Afin de réaliser une formation, il est nécessaire de se former soi même. En effet, il n’y a pas meilleur formateur que celui qui a suivi un cursus lui permettant d’acquérir les compétences requises pour dispenser ladite formation.

Votez pour ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page